frde

Le cercueil est obligatoire quel que soit le type d’obsèques envisagé. Son choix dépend d’un ensemble de critères mais doit avant tout être adapté à l’hommage que vous souhaitez rendre à votre proche lors de ses obsèques.

Il existe plusieurs qualités dans les matériaux de construction ce qui influe directement sur le prix de vente. Si le défunt possédait une assurance obsèques, le cercueil sera pris en charge.

Quel choix de cercueil pour un enterrement ?

Les prix varient en fonction des qualités intrinsèques du bois. Généralement plus le bois est résistant plus les tarifs augmentent. Il est possible d’acheter des cercueils en orme ou chêne (le plus vendus en Belgique), en hêtre, pin ou peuplier. Le choix de la forme doit être fait afin d’épouser au mieux le corps du défunt.

Les différents modèles de cercueils

Les cercueils peuvent varier en fonction de divers critères : la forme du cercueil, la type de matériaux utilisé, l’aspect de ce dernier ou encore les divers accessoires. Pour une crémation, l’incinération du cercueil réclame moins de résistance. Le carton, l’aggloméré ou le pin sont donc des matériaux mieux adaptés.

De façon générale, les agences et les prestataires funéraires proposent des cercueils comprenant un habitacle, quatre poignées et du capiton. Le cercueil peut aussi intégrer une épaisseur de zinc, plus résistant. Ainsi, le prix d’un cercueil varie selon le bois utilisé, la forme et moulures. Selon le modèle sélectionné, le prix varie de 400€ à 4000€.

Pour une crémation, il est préférable d’opter pour un cercueil en bois car ce matériau est biodégradable. De plus, il respecte l’environnement et il n’émet pas de gaz polluants puisque la réglementation interdit une concentration trop importante de solvants nocifs dans le vernis et la peinture.

  • Le cercueil parisien : le cercueil parisien ressemble à un hexagone fortement étiré.
  • Le cercueil lyonnais : le cercueil lyonnais est en forme de trapèze.
  • Le cercueil américain : il a une forme rectangulaire et est divisé en deux avec deux ouvertures possibles pour découvrir le corps et la tête.
  • Le cercueil en carton : il est difficile à trouver mais ce modèle rencontre de plus en plus de succès, compte tenu des préoccupations environnementales.

Le choix des options

Le cercueil peut être en bois massif ou en matières composées de particules ou de fibres. Le choix du matériau influence largement le prix. D’autres types d’ornements peuvent être choisis. Par exemple, certains préfèrent opter pour un modèle simple et épuré. Alors que d’autres préfèrent prendre un modèle de cercueil avec des moulures ou plus ouvragé.

Les ornements du cercueil

Les éléments décoratifs permettent de personnaliser le cercueil et de rendre un dernier hommage au défunt. Ils peuvent prendre la forme de plaques nominatives, de cache vis, d’emblèmes religieux ou encore de capitons.

Incinération : le prix des cercueils moins chers

Dans le cadre d’une crémation, le cercueil est amené à être brûlé en même temps que le corps. Il est donc fabriqué dans des matériaux rapidement inflammables, ce qui exclut les ornementations trop lourdes, les équipements trop luxueux. La gamme de prix s’étend de 500 à 800 euros environ.

On privilégie les bois comme le peuplier, le pin et le sapin. Il existe également des caissons en plaques d’aggloméré.